24–25.05.2019

Mai au Parc 2019

Festival

Les 24 et 25 mai prochains, le premier festival musical de la saison plante à nouveau son chapiteau dans le Parc Bernasconi. La cuvée 2019 de Mai au Parc sera la dernière de son cru, avec Antoine Frammery à la programmation qui ne vous réserve que le meilleur avant de passer le flambeau à une association pour l’organisation du festival dès 2020.

Le vendredi soir, Muddy Monk ouvre le bal en nous emmenant dans un voyage entre poésie romantique et expérimentation sonore. L’odyssée se poursuit vers les sonorités orientales d’Acid Arab mêlées aux sons électroniques et se termine par l’explosion d’énergie de Rebeka Warrior. Entre un concert et l’autre, nous pourrons également nous perdre dans les images virtuellement créées au laser par Edwin van der Heide, et nous laisser emporter par l’épopée cosmique du « Voyage en bordure du bout du monde ».

Le samedi débute sur une note d’humour et de burlesque. « Les Contre-visites guidées » de Jérôme Poulain vous feront ainsi découvrir le parc Bernasconi sous une lumière inattendue, tandis que la Cie Tout en Vrac fera voler sa cuisine aux éclats dans un spectacle pour enfants aussi drôle qu’explosif. Ambiance foraine et familiale avec « Le Bal des Mollets Saillants » qui nous invitera par ailleurs à activer d’ingénieux vélo-machines. Les concerts commencent tout en douceur avec le trio Alice, pour continuer sur les rêveries sensuelles d’Infinite Bisous. Le parc vibrera ensuite sur les rythmes d’Afrique de l’Ouest de Gangbé Brass Band, avant de se terminer avec les cybers troubadours de Salut c’est cool, et finalement Tami T qui colorera le dance floor et les esprits en rose pailleté.

A côté de cette programmation scénique des plus réjouissantes, plusieurs installations parsèment le parc, proposant des animations diverses. Sous le Parachute sensoriel, les spectateurs entrent dans une ambiance hypnotique et sensitive, baignée de lumière. Une autre atmosphère les attend à « La Maizon », bicoque de la famille Bonzollo qui nous accueille dans son Bistro-Atelier, tandis que le collectif Ceres présente une installation combinant bar expérimental et occupation sauvage, végétale et lumineuse. Une pause bienvenue dans l’espace chill-out des jacuzzis concoctés par Superfluides, des pro du genre, invite à un moment de détente.

Avec une programmation aussi bien musicale que performative, déjantée ou musclée, planante ou rythmée, ce rendez-vous annuel attendu réunit une fois de plus toutes les générations pour un week-end festif et culturel.

Le programme en détail ICI